Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 16:27

signaletique-patrimoniale-de-cavaillon.jpgKabellion l’appelait depuis longtemps de ses vœux, les professionnels du patrimoine et du tourisme aussi : elle est enfin là. Depuis plus d’un an, l’ouvrage est sur le métier, peaufiné par les services de la ville sous la houlette d’Annie Stoyanov, Adjointe déléguée à la culture, au patrimoine et au tourisme.


En effet - Kabellion le sait bien - le patrimoine cavaillonnais peine à se faire reconnaître du grand public, malgré 26 siècles d’histoire qui ont, chacun, laissé leur trace - modeste ou prestigieuse, architecturale ou immatérielle. C’est pourquoi la Ville a souhaité se doter d’un véritable outil d’interprétation du patrimoine local au service des touristes comme au service des Cavaillonnais.

 

Confié à l’agence Altitudes développement (Lyon) – qui a notamment réalisé la signalétique patrimoniale de Nîmes – le mobilier prévu consiste en 23 totems (1,70 m sur 0,5 m) en aluminium laqué et sérigraphié qui jalonnent les sites remarquables de la ville. Un panneau général, situé devant l’Office de tourisme, présente l’histoire du développement urbain depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, ainsi que le plan des sites à découvrir.


Conçu en étroite collaboration entre les Archives et les Musées, chaque totem offre un texte court et sa traduction anglaise (Office de Tourisme), ainsi que 3 illustrations issues des fonds patrimoniaux et d’une commande photographique spécifique.


Ces éléments s’égrènent à travers la cité, pointant les lieux remarquables : siège du pouvoir (ancien évêché, hôtel de ville), marqueurs économiques (canal Saint-Julien, avenue de la Gare), joyaux architecturaux (cathédrale N.-D. et Saint-Véran, synagogue, N.-D. des Vignères) ou lieux emblématiques d’une spécificité cavaillonnaise (place du Clos, rue Hébraïque). L’installation de 2 panneaux (cours Gambetta et Canaù) ne sera effectuée qu’à l’issue des travaux d’aménagement prévus pour ces deux sites. Au détour des rues, sur les places – et jusqu’à l’autre bout du terroir, ces panneaux déroulent la foisonnante histoire de notre ville qui fait encore trop souvent office de belle muette aux yeux des touristes.


Mais cette signalétique s’adresse tant aux visiteurs extérieurs qu’aux Cavaillonnais en donnant à ces derniers l’occasion de découvrir leur ville sous un angle renouvelé. Mis en valeur par une signalétique qui structure et aménage l’espace urbain autant que par un mobilier alliant esthétique et discrétion, les sites ainsi distingués appellent le passant, le promeneur, le curieux, en l’incitant à une autre lecture d’un espace déjà familier. Cette signalétique met au jour les merveilles de notre patrimoine, conte mille et une histoires de la cité cavare, et permet que le Cavaillonnais d’aujourd’hui s’approprie le riche passé de sa ville avec une légitime fierté. Elle l’invite aussi à convier ses proches, ou des hôtes de passage, à une promenade patrimoniale de qualité.


Des mystères de l’arc romain aux splendeurs des maîtres de la cathédrale ; du dragon de saint Véran à Cabassole, le diplomate « européen » ; du vénérable canal Saint-Julien à l’avenue de la Gare et de la carrière juive à la célèbre place du Clos… autant de marques tangibles de cette belle histoire, enfin révélée, que nous vous invitons à découvrir !

 

Archives municipales de Cavaillon

 

Les Totems sur le site d'Altitudes Développement

Partager cet article

Repost 0
Published by Kabellion - dans Archives municipales
commenter cet article

commentaires

Nombre de visiteurs

depuis le 01/11/2010

Rechercher