Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 13:31

jean-giroud

Photo La Provence (Romain Cantenot)

 

Extrait de « Jean Giroud exhume les souffrances des Poilus »

La Provence du 29 janvier 2012

C'est sans doute parce qu'il est aussi sincère qu'arrivé en fin d'entretien, on le croit sur parole lorsqu'il annonce sans regret qu'il n'a plus l'énergie pour s'absorber à nouveau dans une telle aventure et que ce livre sera son dernier. « Ce sont des projets longs qu'il faut mener jusqu'au bout. C'est un travail obsédant, à mon âge, on avance moins vite, on récupère moins bien et on a conscience que nos jours sont comptés. »

L'article complet

 

Pour réagir à l'article, cliquez ci-dessous sur « Ecrire un commentaire ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Kabellion - dans Bibliothèque
commenter cet article

commentaires

Valentin Scanzi 06/06/2016 11:10

J'admire Jean Giroud parce qu'il est le seul à produire une enquête historique de qualité dans l'ensemble (même s'il y a quelques coquilles...). J'ai beaucoup son ouvrage sur les témoignages des soldats de la province de Cavaillon et j'ai adoré son dernier livre "Cavaillon et ses évêques" 2015. C'est un ouvrage qui retrace l'histoire du plus petit évêché de France (IVe siècle - 1801) et nous donne des éléments d'informations importants. J'espère que Cavaillon et ses évêques n'est pas son dernier livre et qu'il continuera à en publier. La communauté d'historiens de Cavaillon (Musées, Kabellion, Hôtel d'Agar et étudiants seraient ravis de participer à la rédaction de ses ouvrages).

Kabellion 05/08/2016 09:47

J'ai transmis votre message à M. Giroud.
Bien cordialement,

Gros Dominique 29/01/2012 20:11


Depuis un an je travaille avec Jean Giroud sur l'écriture d'un livre dont le sujet est l'hôpital de Cavaillon. J'ai
beaucoup partagé de moment enrichissant avec lui. Il m'a appris de nombreuse chose et m’a permis de reprendre confiance en mes qualités. Je l'en remercie grandement.


Dominique Gros

ourson michel et gisèle 29/01/2012 16:18


Avec mon épouse, nous ne connaissons Monsieur Jean GIROUD que depuis la fin de l'année 2010 (KABELLION); durant ces quelques mois, nous avons apprécié sa passion pour la vie des autres, pour sa
dignité et sa gentillesse. Il a conservé de son métier d'enseignant cette volonté et cette nécessité de la transmission du SAVOIR. Nous sommes heureux et fiers de le connaître.

Nombre de visiteurs

depuis le 01/11/2010

Rechercher