Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 14:41

Par Jean-Claude Pieri     1e partie     3e partie

 

  6/ LES GROUPES D'ANIMATION 

 

Pour animer les fêtes, la Commune Libre possède ses propres saltimbanques, groupes burlesques ou musicaux qui « font la joie des spectateurs partout où ils passent ». L'intrépide Brigade des Sapeurs Pompiers défile avec ses gracieuses infirmières et sa pompe à incendie d'un autre temps. 

La Phalange des Bigophonistes, créée en 1937, est dirigée par le sympathique Paul Dublé, surnommé « Lou Pas Madur ». Fanfare carnavalesque plus cacophonique que musicale, elle accompagne les défilés et les retraites aux flambeaux. Ses prestations lui valent un premier prix aux Corsos d'Orange et de Cavaillon en 1937, ainsi qu'un diplôme d'honneur à Cavaillon en 1938.

 

la-brigade-des-sapeurs-pompiers.jpg

les-bigophonistes.jpg

La Brigade des Sapeurs Pompiers La Phalange des Bigophonistes

 

Un drôle d'instrument : le bigophone !

Inventé en 1881 par Romain Bigot, il est constitué d'un cornet en zinc pourvu d'une embouchure dans laquelle le musicien chante en remplaçant les paroles par des onomatopées (« tut-tut-tut »). Le son fait vibrer une fine membrane intérieure constituée par un papier de soie, qui transforme le timbre de la voix en sonorités nasillardes.

Les fabricants lui ont donné des formes aussi diverses que bizarres comme en témoigne « L'Écho de la Gaité Française », catalogue de farces et attrapes datant de 1927.

 

paul-duble.jpg

bigophone.jpg

catalogue-bigophone-copie-2.jpg

Paul Dublé

Exemple de

bigophone

Extraits de « L'Écho de la

Gaité Française »

 

Autre formation musicale, le quintet Mickey House, dirigé par Raymond Serre, anime les apéritifs-concerts, les bals publics, les concours de danses, etc. Orchestre officiel de la Commune Libre depuis 1936, il cédera sa place au Moriss Jazz en 1948.

À côté de ces groupes, apparaissent les pittoresques personnages du Garde-Champêtre et du Gendarme à Cheval, respectables gardiens de l'ordre et la sécurité. Tous ces amuseurs publics sont particulièrement populaires à Cavaillon, notamment lors des défilés du Corso et des fêtes de Saint-Gilles, mais aussi dans toutes les localités de la région où ils se produisent.

 

mickey-house-copie-1.jpg

le-garde-champetre.jpg

le-gendarme-a-cheval.jpg

Mickey House Le Garde-Champêtre Le Gendarme à Cheval

 

    7/ LES REINES DE LA PLACE 

 

Chaque année, la Commune Libre élit une Reine qui préside aux festivités et représente Castil-Blaze lors des différentes manifestations locales et régionales. Le Comité des Fêtes procède à l'élection dès le mois de décembre et la nouvelle Miss est intronisée officiellement au mois de juillet suivant, au cours d'une cérémonie protocolaire de passation de pouvoirs.

 

antoinette-buou.jpg

gabrielle-augier.jpg

blandine-boucherot.jpg

andree-ferraci.jpg

  Antoinette Buou

1937

Gabrielle Augier

1938

Blandine Boucherot

1948

Andrée Ferraci

1949

Partager cet article

Repost 0
Published by Kabellion - dans Articles
commenter cet article

commentaires

sarnette magali 29/03/2015 20:10

Cest victoria ! La reine de 1937

sarnette magali 29/03/2015 20:09

Il y a une erreur sur la reine de 1937

Marie-Hélène Doyen 08/05/2012 09:38

Bravo Jean-Claude! un épisode cavaillonnais que je ne connaissais pas! mes parents ne m'en ont jamais parlé, curieux non? Merci à toi

Nombre de visiteurs

depuis le 01/11/2010

Rechercher