Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 05:12

li-cantaire-dou-souleu.jpg

Concert

Les Chanteurs du Soleil

Classe de musique de chambre du conservatoire

Vendredi 15 juin 2012

Cathédrale Saint-Véran

Cavaillon

Partager cet article

Repost0
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 12:03

confrerie-du-melon-de-cavaillon.JPG25e anniversaire de la Confrérie du Melon

 

Jeudi 14 juin 2012 à 17 h 30 sur la place du Clos

A l'occasion du marché des producteurs, intronisation de quatre Chefs cuisiniers cavaillonnais, spécialistes de la cuisine au melon de Cavaillon :

 

Yoann TANNEAU du Pantagruel

Frédéric TOPPIN et Anthony BAUD de la Cuisine du Marché

David REYNE de David et Louisa


Chapitre animé par la chorale Canto Luberoun de la Confrérie.

 

Vendredi 22 juin 2012 à 21 h au théâtre Georges Brassens

Concert partage au profit des malades d'Alzheimer de l'hôpital de jour de Cavaillon avec la participation de 7 chorales Polyphoniques de l'Intercommunalité :

 

Lou Cantadis Cavare, La Cardelino, Le Petit Chœur de St-Véran, Le Chœur des Taillades, La chorale du Conservatoire de Cavaillon, Li Cantaire dou Soulèu, Canto Luberoun de la Confrérie.


Entrée 5 euros.

 

Samedi 23 juin 2012 à 11 h 30, réception en Mairie. A 15 h 00, salle Bouscarle, exposition de photos, diaporama sur la vie de la Confrérie. Animation : chorale Canto Luberoun.

Partager cet article

Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 13:30

Fêtes d'antan : la Commune Libre de Castil-Blaze

Par Jean-Claude Pieri

1e partie    2e partie    3e partie    4e partie

 

Cavaillon plage

Par Jean-CLaude Pieri

En savoir +

 

Cavaillon, Regards croisés

Par Robert Sadaillan

L'Avenue de la Gare

La Maison de Charité

L'Ecole des Garçons

 

L'énigme

Par Robert Sadaillan 

En savoir +


Au coin de la rue

Par Jean Giroud

Place Léon Gambetta (ou de la Couronne)

 

Les armoiries des familles cavaillonnaises 

Par Jean Giroud

En savoir +

 

Il y a 100 ans, les courses d'ânes

Par Jean-Louis Charvet

En savoir +

 

La Chartreuse de Bonpas et ses tombeaux

Par Aurélie Imperiale

En savoir +

Partager cet article

Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 12:21

Par Jean-Claude Pieri                                                1e partie  2e partie  3e partie

 

Depuis 1936, les différents groupes folkloriques et musicaux de la Commune Libre prêtent leur concours aux défilés du Corso de Cavaillon. Au mois de mai 1952, à l’occasion de la vingt-et-unième édition de la cavalcade, elle présente le char « Hommage à Castil-Blaze », construit par Ange Zaccarelli, sur lequel a pris place Marie-Thérèse Cerutti, la Miss de l’année 1951. La phalange des Bigophonistes et la brigade des Sapeurs Pompiers l’escortent dans son périple citadin. Ce sera la dernière participation de l’association à cette grande tradition cavaillonnaise.

 

char.jpg

marie-therese-cerrutti.jpg

Le char de la Commune Libre

Marie-Thérèse Cerutti

(Ph. Coll. MT Gobert)

 

    9/ 1953 : LA FÊTE EST FINIE !  ♦

 

Depuis 1947, malgré la popularité et le succès de ses fêtes, la Commune Libre doit faire face à de nombreux problèmes d’ordre administratif.

L’année précédente, Clément Cespo quitte Cavaillon pour s’installer à Valence et Paul Dublé décède brutalement.

Jean Louet s’implique de plus en plus dans le nouveau comité des fêtes de la ville, aux dépens de celui de la Commune et délaisse quelque peu son poste de directeur général du « Le Petit Castil-Blaze ».

Le journal, également confronté à des problèmes techniques et financiers posés par les défections des annonceurs et les exigences de l’imprimeur est contraint de cesser sa publication à partir de 1951.

En 1953, certains membres du conseil municipal et du comité des fêtes affichent une évidente lassitude devant une gestion devenue pesante et mobilisatrice à leur gré. En outre, depuis quelques temps, la santé du maire est déficiente et sa participation aux séances de travail devient sporadique. Après maintes réflexions et discussions, la décision est donc prise de prononcer la mise en sommeil de l’association dès la fin des festivités.

Ainsi, au soir du 6 juillet 1953, les lampions de la fête s’éteignent définitivement sur l’une des manifestations les plus populaires de son époque dans la ville et dans la région. Le décès de Claude Maréchal quelques semaines plus tard, scelle à jamais l’étonnante épopée de la Commune Libre de Castil-Blaze.

 

Dans les années 1960 et 1970, d’autres associations de quartiers essaieront de perpétuer ces fêtes si populaires et conviviales (La Clède, Saint-Martin, La Gare, etc.). En 1991, la jeune Commune Libre de Cabassole commence à animer le quartier situé autour de la cathédrale Saint-Véran.

Aucune de ces festivités ne connut la notoriété et l’éclat de celles de Castil-Blaze. Victimes des modifications profondes de la société et des changements de mentalité, elles se sont étiolées au fil des ans pour finalement disparaître. Il en fut ainsi de la place Castil-Blaze, de ses festivités et de ses activités commerciales. Tout cela appartient désormais au passé du quartier et à celui de la ville.

Imperturbable au sommet de son socle de pierre, à l’ombre des platanes vénérables, le Félibre veille encore sur sa place. Laissons-lui le mot de la fin :


« C'est une chose bien bouffonne que la vie. Voilà plus de septante ans que je m'en amuse et je ne suis pas disposé à cesser d'en rire ! » (1855) 

 

  10/ ÉPILOGUE : SOUVENIRS, SOUVENIRS...

 

Le samedi 14 avril dernier, l’association Kabellion organisait une conférence au cours de laquelle Jean Giroud et moi-même, présentions notre ouvrage « Castil-Blaze, histoire d’un quartier ».

Un diaporama évoqua successivement l’histoire de cette place, la généalogie de la famille Blaze et de son plus illustre descendant Castil Blaze. La dernière partie fut consacrée à l’évocation de la Commune Libre et à ses festivités.

Dans l’assistance, se trouvaient cinq personnalités qui participèrent à ces fêtes délirantes et qui, l’espace d’un instant, ont fait ressurgir pour tous les spectateurs présents un passé plein d’émotion et de nostalgie.

Il est émouvant de constater, qu’au-delà des années, ces personnes cultivent encore entre elles une amitié intacte et profonde. Leur sourire et leur bonne humeur donnent plus que jamais l’envie de continuer la fête. La vraie fête !

 

invites.jpg

Les invités (Ph. R. Escoffier)

 

Au premier rang, de gauche à droite : Gaby Gonin, Bigophoniste et bouliste ; Marie-Thérèse Cerutti-Gobert, Miss CB 1951 ; Andrée Ferracci-Pizoird, Miss CB 1949 ; Pierre Louet, fils de Jean Louet et patineur ; Jeannine Maréchal-Crouzet, Miss CB 1953.

 

© Jean-Claude Pieri

Avril 2012

 

Crédits photographiques. Sauf indication spéciale, toutes les photographies de cette suite d’articles sont tirées du journal « Le Petit Castil-Blaze » et sont l’œuvre de Jacques Chardon.

Partager cet article

Repost0
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 12:08

32 Cavaillonnais exposeront leur portrait en ville cet été

Cette exposition, due à la Scène nationale, sera l'événement culturel estival

Du 16 juin au 31 juillet 2012

portraits-de-cavaillonnais

 

Christophe Loiseau

Autoportrait de Cavaillon

En savoir +

Partager cet article

Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 09:51

Deuxièmes balades d'art à Cavaillon

Les Amis de l'Hôtel d'Agar

30 juin et 1er juillet 2012

En savoir +


Rendez-vous aux Jardins 2012

Le Jardin et ses Images

Les Jardins de l'Hôtel d'Agar seront ouverts, et une exposition aura lieu sur « Botanique et jardins dans l'art du textile imprimé en Provence et ailleurs au XVIIIe siècle et début XIXe » en préfiguration de l'exposition du tableau d'Antoine Raspal.

Samedi 2 et dimanche 3 juin 2012

 

Revue de presse

L'autre trésor de Cavaillon

La Provence du 26 mai 2012

En savoir +

 

8e édition de la Nuit européenne des Musées

Nuit de l'objet extraordinaire

Samedi 19 mai 2012

En savoir +

 

Un deuxième Hôtel d'Agar à Cavaillon

Par Christian Morand, Jean Giroud et Dominique Gros

Samedi 21 avril 2012

Hippodrome (Cavaillon)

En savoir +

 

Décrochage de la crèche

Samedi 25 février 2012

En savoir +

 

Revue de presse

De nouveaux trésors provençaux bientôt présentés à l'Hôtel d'Agar

La Provence du 27 février 2012

En savoir +

 

L'hôtel d'Agar consacré par les Monuments historiques

La Provence du 22 février 2011

En savoir +

 

Une nouvelle campagne de fouilles à l'hôtel d'Agar

La Provence du 21 novembre 2010

En savoir +

 

Les « Amis de l'Hôtel d'Agar » montent au créneau de la culture

La Provence du 16 octobre 2010

En savoir +

 

Le trésor romain a les honneurs de la télévision

La Provence du 17 septembre 2010

En savoir +

Partager cet article

Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 09:48

La Provence du 26 mai 2012

Article Jacques Boudon - Photo Cyril Hiély

 
l-autre-tresor-de-cavaillon.jpg
 
l-autre-tresor-de-cavaillon-01.jpg
 
l-autre-tresor-de-cavaillon-02.jpg
 
l-autre-tresor-de-cavaillon-03.jpg

Partager cet article

Repost0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 15:49

jardin-d-albertas-02.jpg Recherches en cours, découvertes et pistes à suivre

Par Louise Leates, spécialiste de l’histoire des jardins

Samedi 9 juin 2012

Salle Bouscarle de Cavaillon à 14 h 30


« Ayant pris la décision de venir m'installer en Provence, après une carrière menée à partir de Londres comme professeur d'histoire de l'art et d’histoire des jardins, j'ai pensé à un projet de recherche. Je connaissais déjà le jardin d'Albertas, avec ses cascades, bassins, sculptures, aux environs d'Aix. La famille Latil d'Albertas m'a accordé la permission de consulter ses archives, conservées aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône. On a toujours dit que le jardin fut créé autour de 1750, pour le marquis Jean-Baptiste d'Albertas, premier président de la Cour des Comptes. Après pas mal de travail, j'ai pu constater que le jardin a une histoire qui remonte jusque dans les années 1640/50. C'est Henri de Séguiran, lui aussi premier président de la Cour des Comptes, qui l'aurait conçu. Les registres des notaires m'ont fourni des documents précieux pour les débuts du jardin, le travail des jardiniers (même des arbres fruitiers commandés à Cavaillon). Les rapports d'estime ont aussi révélé l'état du jardin vers 1680, époque où ses sculptures et grotte de fraîcheur, embellie de coquillages, s'y trouvaient déjà. »

Partager cet article

Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 19:09

concert-domitia-mathieuPour la première fois, le Chœur Domitia, bien connu dans tout le Vaucluse, a l’immense plaisir de chanter dans le Musée de la prestigieuse Lustrerie Mathieu. En effet, un concert organisé en collaboration avec Régis et Hélène Mathieu va avoir lieu le vendredi 8 juin à 19 h parmi les lustres centenaires de la magnifique salle de musée de l’usine Mathieu Lustrerie.

Le Chœur Domitia, composé de 48 choristes venant de tout le Vaucluse, est davantage qu’un chœur amateur soucieux de la technique. Ce qui fait son unicité, sa richesse, c’est l’émotion qui se dégage quand on l’écoute. A travers le Chœur Domitia, toute œuvre se pare de « couleurs », ce qui fait la différence entre un bon et un très bon chœur.

Au cours de ce premier semestre, le Chœur Domitia a offert un concert pour Téranga Africa qui œuvre pour la reconstruction d’une maternité  au Mali. Puis souhaitant élargir le nombre des villages où il se produit, le Chœur Domitia a chanté dans la charmante église  de Roussillon.

Mais, maintenant, c’est dans un cadre incomparable que les choristes vont se produire et pour cela, le niveau du concert va être élevé avec l’accompagnement de musiciens de l’Orchestre de Chambre des Cévennes et la présence d’un jeune soliste de talent, le jeune contre-ténor David Sénéquier. Le chœur et l’orchestre seront dirigés par Bernard Viti.

 

mathieu-lustrerie-choeur-domitia

 

Le programme est composé d’œuvres de Mozart et d’œuvres du répertoire de cette année, consacré aux baroques Italiens. Car, cette année 2012 est consacrée aux grands maîtres du baroque italien et depuis septembre c’est ce programme que Bernard Viti fait travailler à ses choristes passionnés.

A l’issue du concert, un cocktail sera offert et les spectateurs pourront dialoguer avec les choristes et leur chef de Chœur, ainsi qu’avec les musiciens et le jeune soliste. Nos hôtes Hélène et Régis Mathieu, meilleur ouvrier de France, qui a, entre autres, rénové les lustres de la Galerie des Glaces de Versailles, seront aussi parmi nous.

Ce concert sera un prologue de qualité aux grands concerts d’été qui auront lieu dans toute la région pendant la semaine du 14 juillet.

N’hésitez pas à contacter le Chœur Domitia pour toute information.

info@choeur-domitia.com

06.32.24.49.87

Partager cet article

Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 13:39

Jeudi 23 août 2012

21 h 00 - Ouverture : Avant-première surprise

 

Vendredi 24 août 2012

14 h - 15 h : De Varda à Sciamma, la longue marche des femmes cinéastes

                              Conférence par Michel


15 h 30 : Y’aura-t-il de la neige à Noël ? (1996 - 1 h 30)

             César de la 1ère oeuvre / Prix Delluc / Prix du meilleur scénario

             Rencontre avec la réalisatrice Sandrine Veysset

 

21 h 00 : Martha... Martha  (2001 - 1 h 40)

                      Prix de la critique internationale à Cannes

                      Débat avec Sandrine Veysset

 

Samedi 25 août 2012

10 h 30 : Naissance des pieuvres (2008 - 1 h 20)

             Prix Delluc / Sélection Un certain regard Cannes

             Rencontre avec la réalisatrice Céline Sciamma

 

15 h - 16 h : Le métier de chef-opératrice

                  Débat animé par X. Leherpeur

                  Avec Hélène Louvart et Christel Fournier (sous réserve)

 

15 h 30 : Outremer (1990) ou Postcoïtum... (1996 - 1 h 30)

                      Nomination César de la meilleure 1ère œuvre

             Rencontre avec la réalisatrice-actrice Brigitte Roüan

 

21 h 00 : Avant-première : Tu honoreras ta mère et ta mère

                      Sélection quinzaine des réalisateurs Cannes 2012

                      Débat avec Brigitte Roüan

 

Dimanche 26 août 2012 

10 h 30 : Petites ou La vie ne me fait pas peur (1999 - 1 h 45)

             Prix Jean Vigo

             Rencontre avec Noémi Lvovsky, réalisatrice 

 

14 h 30 : Tomboy (2011)

             Sélection Berlinale 2011

             Rencontre avec la réalisatrice Céline Sciamma

 

18 h 00 : Être femme et cinéaste 

             Table ronde animée par X. Leherpeur avec Noémie Lvovsky

                      Céline Sciamma et Florence Seyvos (sous réserve), scénariste

 

21 h 00 : Avant-première (clôture des Rencontres) : Camille redouble

                      Sélection quinzaine des réalisateurs Cannes 2012

                      Débat avec Noémie Lvovsky et Florence Seyvos, scénariste

Partager cet article

Repost0

Nombre de visiteurs

depuis le 01/11/2010

Rechercher