Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 09:49

 

 

 

CONCERT

 

 

Maurice DURUFLÉ

 

 

Requiem

 

(pour le 30anniversaire de sa disparition)

 

 

Gabriel FAURÉ Cantique de Jean Racine 

 

Martial CAILLEBOTTE Psaume 132

 

Ecce Quam Bonum

 

 Jehan ALAIN Litanies pour orgue

 

 

 

Chœur Symphonique

 

de Montpellier Languedoc Roussillon

 

Luc ANTONINI orgue

 

Vincent RECOLIN direction

 

 

 

DIMANCHE  20 NOVEMBRE 2016

 

Cathédrale Saint-Véran 

 

Cavaillon  16h


 

En partenariat avec

Musique Sacrée et Orgue en Avignon

 

Entrée: 15 € (gratuit pour les moins de 18 ans) 

 

réservation: : 0 892 68 36 22 ou www.francebillet.com

billetterie à l'entrée.

 

Kabellion et Musique Sacrée et Orgue en Avignon  

associations membres d'Orgue en France

 

 

CONCERT Saint-Véran et Sainte-Cécile Dimanche 20 novembre à 16h Hommage à Maurice Duruflé
CONCERT Saint-Véran et Sainte-Cécile Dimanche 20 novembre à 16h Hommage à Maurice Duruflé

     

 

     Le Chœur Symphonique de Montpellier Languedoc-Roussillon, a été créé en 2006, à l’initiative de René Kœring, directeur de L’Opéra et de l’Orchestre National de Montpellier, et d’Hervé Niquet, chef d’orchestre et de chœur, en résidence à Montpellier, dans le but d’adjoindre une grande formation chorale à l’Orchestre National de Montpellier Languedoc-Roussillon, et aborder ainsi les œuvres chorales d’envergure des XIXe et XXsiècles.

   Ce chœur à géométrie variable en fonction des œuvres produites, est composé de choristes,  auditionnés, sélectionnés et préparés par Hervé Niquet, son directeur artistique de 2006 à 2011, puis par Vincent Recolin depuis 2012.  

 

  Cévenol d'origine, Vincent Recolin a une double formation d'organiste et de chanteur. Il commence ses études musicales au Conservatoire Régional de Montpellier pour ensuite les poursuivre à Bruxelles et à Mons jusqu'à l'obtention de cinq Premiers Prix dont le Diplôme Supérieur d'orgue et un premier prix d'analyse musicale dans la classe de Harry Halbreich. Il se perfectionne ensuite dans la classe d'orgue de Michel Chapuis pour l'interprétation de la musique allemande du XVIIe siècle et fréquente parallèlement des stages d'orgue, de clavecin, de chant et de direction de chœur. 

   Il a été professeur d'orgue au Conservatoire Communal et à l'Académie Saint-Grégoire de Tournai ainsi que chargé de cours (section musique ancienne) au Conservatoire Royal de Bruxelles.

  Il rejoint en 1998 le Chœur Régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur dont il dirige le Vocal Provence au côté de Michel Piquemal. En 1999, il crée la Maîtrise de Nîmes avec Françoise Cuillé.

  Il est invité dans différents festivals en Europe et au Maroc, prépare le Chœur Régional pour différents chefs renommés, organise avec Viviane Loriaut des stages de chant choral à Cervione en Corse accompagné par l’ensemble Quinta d’Isula.

  Il s’installe au Musée des Beaux Arts de Nîmes avec la Maîtrise et crée les Concerts au musée, participe à la formation des enseignants à l’IUFM, dirige la Maîtrise de l'école de Musique d'Alès...

  Depuis septembre 2010, il est chef de choeur à Opéra Junior de Montpellier dirigé par Jérôme Pillement. Il est également directeur artistique du chœur des Alpes de Provence dirigé par Christine Gervais et il enseigne le chant choral à l'école de musique d'Alès.

  Il prépare les choeurs pour Radio France dans Oresteia de Xenakis, pour les chorégies d'Orange dans Turandot et la Bohème...

 

CONCERT Saint-Véran et Sainte-Cécile Dimanche 20 novembre à 16h Hommage à Maurice Duruflé

 

 Professeur d’orgue au CRR de Montpellier, Luc Antonini, né en 1961 à Avignon, commence des études musicales dans sa ville natale avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient six Prix dont celui d’orgue à l’unanimité, dans la classe de Rolande Falcinelli. Sa carrière de concertiste le mène dans les plus grandes villes d’Europe et dans les festivals les plus prestigieux.

 Depuis 1988, il enseigne l’orgue au Conservatoire National de Région de Montpellier. Il est également titulaire de l’orgue Barker et Verschneider de la Collégiale Saint-Agricol d’Avignon, et co-titulaire de l’orgue doré italien de la Métropole Notre-Dame des Doms à Avignon.

   Il tient régulièrement la partie d’orgue d’œuvres symphoniques avec l’Orchestre National de Montpellier et joue également avec diverses formations orchestrales, plus particulièrement avec l’Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence, participant ainsi à la mise en valeur et au rayonnement du Patrimoine Historique des orgues d’Avignon et de sa Région.

  Il a enregistré deux tomes de l'œuvre intégrale pour orgue de Johann Sebastian Bach et l’œuvre intégrale pour orgue de Johannes Brahms pour la firme B.M.G. dans la collection Organa Viventia. Il a aussi participé aux anthologies «Toutes les couleurs de l’orgue» (Sony) et «Nouvelles couleurs de l’orgue» (B.M.G.).

   Luc Antonini est aussi compositeur: Messe «Lux et Origo», pour chœur de femmes, soprano solo, quatuor à cordes et orgue, Messe «Missa Nuova», commande de Musique Sacrée en Avignon, créée en mai 2005. Luc Antonini a également écrit pour l’orgue soliste une série de plusieurs pièces intitulées «Dialogus», pour lesquelles il a obtenu en 2006 le prix Gaston Litaize. Il a orchestré pour grand orchestre symphonique les Trois Danses pour orgue de Jehan Alain, créées en 2007 et écrit une œuvre pour quintette à vent et piano, en 2008.

 

Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 09:44
FILMS ANCIENS samedi 29 octobre à 14h30 Salle Bouscarle à CAVAILLON
Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 14:23
CONFÉRENCE samedi 8 octobre 2016 à 14h30 (Médiathèque de Cavaillon)

 

     Jusqu’au XIIe siècle, l’assistance aux pauvres et aux malades, dans le Midi comme dans l’ensemble de la chrétienté, a relevé de la responsabilité des hommes d’Église: évêques, moines et chanoines prenaient en charge les distributions alimentaires aux affamés et l’accueil des indigents.          

     Avec la « révolution urbaine » caractéristique de la période du Moyen Âge central (XIIe – XIVe s.), l’on assiste à une multiplication et à une diversification des institutions caritatives: non seulement de nouvelles structures d’assistance se mettent en place, comme les confréries et les ordres religieux hospitaliers, mais les villes et même de petites bourgades fondent à leur tour des hôpitaux, des léproseries et des « aumônes », dont le fonctionnement est assuré par les finances municipales. Au même moment les laïcs, au sein de toutes les classes de la société, répondant à la pastorale de la charité promue par les prédicateurs, font des œuvres de miséricorde évangéliques l’un des fondements de leurs dévotions.

    En témoignent en particulier les nombreux testaments par lesquels, en préalable à leurs legs privés, les chrétiens font des pauvres des intercesseurs privilégiés dans la perspective du salut par des dons d’argent, de nourriture ou de vêtements.

    Dans le contexte des pays du Bas-Rhône, l’installation à Avignon au XIVe siècle du Siège apostolique et de la cour pontificale bouleverse les évolutions et réorganise sur une grande échelle l’assistance alimentaire et hospitalière, en redonnant à l’institution ecclésiale un rôle majeur en ce domaine, sans ralentir cependant ce phénomène de municipalisation qui devait s’imposer à partir du XVe siècle.

 

    Ce sujet est en rapport avec l’exposition sur les œuvres de miséricorde, qui se trouve actuellement dans la chapelle d’hiver de la cathédrale de Cavaillon. 

Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 20:24
Diaporama présenté pour la première fois... Il sera possible d'acquérir le DVD à l'issue de la projection

Diaporama présenté pour la première fois... Il sera possible d'acquérir le DVD à l'issue de la projection

Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 07:05
CONCERT : dimanche 14 août à CAVAILLON

 

PROGRAMME

 

Tiento sur les Litanies de la Vierge

                                                                    Pablo BRUNA (1611-1679)

 

Salve Regina

  • Largo (Salve)
  • Allegro (Ad te clamamus)
  • Recitativo (Eia ergo)
  • Allegretto (Et Jesum)
  • Largo a piacere (O clemens)

                                                             Pietro TERZIANI (1765-1831)

 

Fanfare (1862)

                                       Jacques-Nicolas LEMMENS (1823-1881)

 

Trois cantiques à Notre-Dame

  • La salutation angélique (1876)
  • Notre-Dame des petits enfants (1869)
  • Le nom de Marie (1869)

Charles GOUNOD (1818-1893)

 

Fantaisie en La (1878)

                                               César FRANCK (1822-1890)

 

Cantique de Sainte Cécile à la Vierge (1891)

Ernest CHAUSSON (1855-1899)

 

Prière : « Maria mater gratiæ» (1882)

Prosper GUIDI ( ?-1901)

 

Scherzetto Op.31 n°14 (1913)

                       Louis VIERNE (1870-1937)

 

Vêpres du Commun de la Sainte Vierge Op.18 extraits (1919)

  • I’m black but comely, O Ye Daughters of Jerusalem
  • So Now as We Journey, Aid Our Weak Endeavor

Marcel DUPRÉ (1886-1971)

 

 

Dio vi salvi Regina (1933)

Traditionnel corse

Harmonisation d’Henri TOMASI (1901-1971)

 

 

 

 

LES INTERPRÈTES

 

Viviane VERNET, soprano

 

        Elle a fait ses études au Conservatoire de Marseille et y a obtenu un premier prix dans la classe de chant et d'art lyrique de Christiane Castelli (de l'Opéra de Paris).

    Elle s'est ensuite perfectionnée auprès de Marcel Roque.

    Elle a été lauréate du concours de chant lyrique d'Alès.

    Elle est actuellement concertiste et enseignante.

 

Hermès VERNET, orgue

 

        Né en 1983 à Toulon (Var), il suit sa formation musicale au conservatoire de cette ville où il obtient en 2002 le CFEM (Piano, Solfège, Musique de Chambre).

     Se perfectionnant auprès de son maître Claude Guiraud, il remporte en 2005 un 2e prix au Grand Concours International de Piano, salle Cortot à Paris.

     Parallèlement, il travaille l’orgue auprès de Jean Pierre Lecaudey au C.N.R. d’Avignon.

    Depuis 1998, il est organiste titulaire de l’orgue historique Joseph Callinet de Solliès-Pont (Var).

     Passionné par la facture d’orgues, il entre en 2000 à l’atelier de Pascal Quoirin à Saint-Didier (Vaucluse). Ayant obtenu les deux diplômes nationaux de facture d’orgues en 2003 et 2005, il travaille toujours aujourd’hui, chez le facteur d’orgues vauclusien comme tuyautier-harmoniste.

 

 

CONCERT : dimanche 14 août à CAVAILLON
CONCERT : dimanche 14 août à CAVAILLON
Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 09:06

 

 

CONFÉRENCE

 

Samedi 21 mai 2016

 

Salle Bouscarle à CAVAILLON - 14H30

 

"L'influence des femmes

dans l'œuvre de Frédéric Mistral"

 

par Christian MOREL

(vice président de Parlaren Lou Thor)

 

 

 

CONFÉRENCE : "L'influence des femmes dans l'œuvre de Frédéric Mistral" samedi 21 mai 2016 à Cavaillon
CONFÉRENCE : "L'influence des femmes dans l'œuvre de Frédéric Mistral" samedi 21 mai 2016 à Cavaillon
CONFÉRENCE : "L'influence des femmes dans l'œuvre de Frédéric Mistral" samedi 21 mai 2016 à Cavaillon

 

 

entrée libre

Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 09:49

 

 

CONFÉRENCE-DIAPORAMA

 

Samedi 9 avril 2016

 

Médiathèque de Cavaillon -  14 h 30

 

          « Cavaillon et ses évêques »

 

par  Jean Giroud

 

 

 

 

   Pendant 500 ans Cavaillon fut le siège d’un des quatre évêchés du Comtat ; mais des évêques y siégeaient depuis 900 ans. Quel fut leur rôle ? Par des conciles, se fixaient  les règles à suivre. Mais, véritables seigneurs de la ville, ils organisaient leur territoire, le géraient un peu à leur guise. Plus d’une soixantaine d’entre eux se sont succédés dans notre ville, certains y laissant un nom : Véran, Philippe Cabassole, Ghinucci, Grimaldi, de Sade…

   De leur présence il ne reste que la décoration de la cathédrale, près de laquelle leur « palais » était construit.

   La question liturgique ne sera pas abordée.

 

 

CONFÉRENCE : " CAVAILLON ET SES ÉVÊQUES "          samedi 9 avril à 14h30 à la Médiathèque de Cavaillon CONFÉRENCE : " CAVAILLON ET SES ÉVÊQUES "          samedi 9 avril à 14h30 à la Médiathèque de Cavaillon

 

Jean Giroud dédicacera son livre à l’issue de la conférence.

Repost 0
Published by Kabellion - dans activité
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 16:35
CONCERT DES RAMEAUX dimanche 20 mars 2016 à 17h - Cathédrale Saint-Véran de CAVAILLON

 

François COUPERIN (1668-1733)

 

    À l’origine, ces leçons devaient être chantées à la première heure des Jeudi, Vendredi et Samedi saints. Elles se fondent sur le récit biblique des Lamentations de Jérémie qui déplore la destruction de Jérusalem par les Babyloniens, et symbolisent la solitude du Christ abandonné par ses apôtres. Chaque verset débute par une vocalise sur la lettre de l'alphabet hébraïque qui le commençait dans le texte hébreu.

 

  Seules les Trois Leçons du Mercredi, de F. Couperin, organiste de la Chapelle du Roy, furent imprimées; la troisième, écrite pour deux voix, est considérée comme l'un des sommets de l'art vocal de l'époque baroque. Les Leçons du Jeudi et du Vendredi, écrites entre 1713 et 1717, ont, hélas! disparu.

 

CONCERT DES RAMEAUX dimanche 20 mars 2016 à 17h - Cathédrale Saint-Véran de CAVAILLON

 

Les interprètes

 

- Andrea Büchel : originaire de Trêves (RFA), elle commence à travailler sa voix dès l'âge de 11 ans. Au CRR de Nancy elle obtient ses Prix de Chant et d'Art Lyrique dans la classe de Christiane Stutzmann puis participe à de nombreuses productions lyriques sous la baguette de chefs prestigieux (M. Corboz, Ph. Herreweghe, D. Cuiller...) et avec de grands ensembles (Orchestres de la RTL, de l'Opéra de Lyon, La Chapelle Royale, Stradivaria...) en France et à l'étranger. Spécialisée dans le domaine de la musique ancienne, elle se consacre également à la mélodie française et au lied allemand. Son répertoire s'étend de la musique Renaissance jusqu'à la création contemporaine. Elle s'intéresse particulièrement aux interactions entre littérature et musique et anime des stages de musique ancienne et de musique de chambre.

 

- Monique Zanetti : Après des études de piano et de musicologie au Conservatoire de Metz, elle s'oriente vers le chant. Elle commence sa carrière avec des ensembles de musique baroque (les Arts Florissants, La Chapelle Royale) avec lesquels elle effectue de nombreuses tournées en France et à l'étranger. Elle participe à de nombreux opéras baroques sous la direction de W. Christie, G. Leonhardt, Ch. Rousset... Son répertoire s'étend également à la musique de Mozart, Massenet, Debussy, Berlioz. Elle aborde la mélodie et le lied avec P. Cohen, J.-E. Bavouzet, A. Planès. Elle fonde avec P. Bertin et Y. Imamura l'ensemble Fons Musicæ. Elle travaille avec À 2 Violes Esgales, Concerto Soave, Les Éléments... et anime également des master classes de musique baroque en France et à l'étranger.

 

- Sylvie Moquet : passionnée par la musique ancienne, elle étudie la viole de gambe avec A. Maurette puis avec J. Savall avec qui elle obtient le diplôme de soliste à la Scola Cantorum de Bâle, puis continue sa formation avec W. Kuijken. Elle enseigne au Conservatoire d'Aix-en-Provence et participe à de nombreux concerts et enregistrements avec les Arts Florissants, la Chapelle Royale, Il Seminario Musicale, le Concert d'Astrée, les Saqueboutiers de Toulouse... Elle se produit en duo avec A.-M. Lasla, en trio avec l'Ensemble Elseneur, ou avec les ensembles Orlando Gibbons, Da Pacem, Concerto Soave, les Witches....

 

- Luc Antonini : Né en 1961 à Avignon, il commence des études musicales dans sa ville natale avant d’entrer au C.N.S.M. de Paris où il obtient six Prix dont celui d’orgue à l’unanimité. Il débute très vite une carrière de concertiste en France et à l'étranger. Il enseigne l’orgue au C.R.R. de Montpellier. Il est titulaire de l’orgue de la Collégiale Saint-Agricol et co-titulaire de l’orgue doré italien de Notre-Dame des Doms à Avignon. Fondateur et Président de l’Association Orgue en Avignon et directeur artistique du Cycle de Musiques Sacrées du Festival d’Avignon, il contribue ainsi à la mise en valeur et au rayonnement du Patrimoine Historique des orgues d’Avignon et de sa Région. Son vaste répertoire lui permet d’aborder une littérature très variée du 17ème  siècle à nos jours. Luc Antonini est aussi compositeur. Il a écrit plusieurs messes, ainsi qu’une série de pièces pour orgue soliste intitulées « Dialogus », une œuvre pour quintette à vent et piano et a édité Trois pièces pour orgue, Prélude, Interlude et Postlude d’après la messe Lux et Origo.

 

 

Concert proposé en partenariat avec

 

Musique Sacrée en Avignon

 

Entrée : 15 € 

 

(gratuit pour les moins de 18 ans)

Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 09:16
LA RÉFORME CATHOLIQUE : conférence 27 février 2016 à 14h30 à la MJC de Cavaillon

 

Estelle Martinazzo professeur agrégé, docteur en Histoire, chercheur associé aux laboratoires CRISES (Université de Montpellier III-Paul Valery, EA 4424) et FRAMESPA (Université de Toulouse Jean-Jaurès, UMR-CNRS 5136).

Elle est l'auteur d'une thèse sur la Réforme catholique dans la province de Toulouse, soutenue en 2012 et publiée en 2015 sous le titre Toulouse au Grand Siècle, le rayonnement de la Réforme catholique (1590-1710).

 

François-Xavier Carlotti docteur en Histoire, chercheur associé au LARHRA (UMR 5190), enseignant au lycée Ismaël Dauphin de Cavaillon, chargé de cours à l'université d'Avignon. 

 

 

 

   1600, la Réforme catholique pénètre le royaume de France. Les Midis toulousain et provençal en seront bientôt des terreaux féconds ; Toulouse et Arles, à la tête de leurs provinces ecclésiastiques respectives, deux coeurs battants. Sur ce front pionnier, des prélats, disciples de saint Charles Borromée, donnent à l’Eglise, que Trente a transfigurée, l’énergie de la reconquête : le cardinal François de Joyeuse est de ceux-là, et sa métropole des bords de Garonne, à son image, brille, éclaire, montre la voie. L’Arlésien Gaspard du Laurens n’a pas sa renommée, mais son action est tout aussi déterminante en ces temps de semailles.

   Une parole croisée invite à la découverte de l’action pastorale de ces deux éveilleurs, de leurs visites de terrain à la discipline qu’ils restaurent au sein de leurs clergés, des communautés religieuses qu’ils introduisent ou réforment aux laïcs qu’ils organisent et rassemblent en réseaux dévotionnels. Et pour accompagner le verbe, la pierre, qui consacre le projet, « à chaux et à sable ».

Repost 0
Published by Kabellion - dans Activités
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 13:05
AVIGNON vendredi 26 février 2016 : Toulouse et la Réforme catholique
Repost 0

Nombre de visiteurs

depuis le 01/11/2010

Rechercher